lundi 31 octobre 2016

En douceur

La couette m'enveloppe et je n'arrive pas à me réveiller.
Je glisse lentement ma main pour m'aider.











Je t'imagine près de moi.
Tu ouvres les yeux pour sentir ton corps durcir tendrement dans ma bouche.
Tu laisses ce délice grandir de plus en plus jusqu'à ce que tu m'arrêtes pour ne pas déborder d'envie.

Je te retiens un instant au creux de mes mains, avant que tu viennes te glisser en moi, en essayant de calmer ton désir.
Tu profites lentement de ma douceur.
Et puis tu recommences à te faire plaisir, un peu plus loin à chaque fois, jusqu'à ce que je sente ta force au plus profond de moi.

La chaleur me réveille enfin.
Je peux me lever. Pour un matin parfait.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire