dimanche 18 août 2013

Mes vraies bonnes raisons de préférer les couches lavables...

Couches Fuzzi Bunz
Vous avez l'impression d'avoir déjà lu cet article dix fois. Ce n'est pas complètement faux. Mais ce genre d'article se trouve souvent sur les sites qui vendent des couches lavables (P'tits dessous, Lili Nappy, bébé planète, le monde de bébé, et bien d'autres encore) et je ne les trouve pas supers objectifs....
L'évaluation du prix des couches, lavables comme jetables d'ailleurs, est souvent sous-estimé. Et les arguments pour convaincre ne sont pas toujours au plus près des préoccupations quotidiennes des jeunes parents.

Alors, voilà ce que je dirais plutôt à un futur jeune parent bientôt débordé par ce nouveau bébé qui semble si fragile que :

- Les couches lavables préservent la santé de votre bébé :

De même que l'on s'est finalement dit qu'il était mieux de ne plus acheter de biberons contenant du bisphénol, on pourrait aussi se dire qu'il serait mieux de ne plus acheter de couches contenant :
  • du polyacrilate de sodium : ce polymère est le principal constituant du noyau absorbant des couches jetables. Capable d’absorber 100 fois sa propre masse en eau, il peut, au contact de la peau, devenir très irritant (c'est ce qui se produit parfois lorsqu'une couche trop pleine craque). Le polyacrilate a été retiré des tampons hygiéniques en 1985, identifié comme responsable du syndrome du « choc toxique staphylococcique ».
  • du benzol : produit cancérigène détecté en 1988 et 1989 par Öko-test, du furane et de la dioxine
  • du tributyl-étain : composé cancérigène qui perturbent le système immunitaire et hormonal (détecté en 2000 par Greenpeace)
Tous ces charmants produits étant collés aux parties intimes de votre bébé pendant environ 3 ans, 24h/24... et responsables de quelques problèmes d'érythème fessier.

- Les couches lavables permettent de faire des économies : (... ou pas)

Ce point mérite d'être discuté et n'est pas forcément vrai si l'on a un seul enfant.
Allez, un peu de calcul...
D'après ce que j'ai trouvé, en 2013, entre les marques distributeurs, les grandes marques, la taille des couches... : le prix d'une couche varie de 15 à 40 centimes environ.
La plupart des sites estimant le coût total des couches dans une vie de bébé se basent sur 6 changes par jour et un enfant propre à 2 ans et demi... Hum, hum, comment dire ? Ça ne se passe pas exactement comme ça pour tous les enfants (en tout cas chez moi) et il m'arrive régulièrement de changer mes petits bouts plus de 6 fois par jour, même si je ne compte pas vraiment, hein, en général je (ou super-papa) les change quand y'a besoin !
Bon, en bref, je vous épargne les détails du calcul, disons que les couches jetables peuvent vous coûter, par enfant, de 800 à 3500 euros !!!
Les couches lavables ont un prix un peu plus effrayant à l'unité : dans les 15 à 25 euros. Les moins chères, et, selon moi, les moins pratiques, étant les systèmes couche + culotte imperméable. Les plus chères étant les couches dites Tout-en-1 (TE1 : la partie absorbante est cousue sur la partie imperméable ou s'insère dans une poche) ou Tout-en-2 (TE2 : l'insert absorbant se fixe, en général avec des pressions, à l'intérieur de la partie imperméable, qui n'est pas forcément à remplacer à chaque change).
De plus, tous ces systèmes peuvent exister, soit en taille unique (utilisable de la naissance à la propreté, mais ça fait vraiment gros sur un nouveau-né !), soit en plusieurs tailles (S, M, L... plus ajustées à l'enfant) : il faut dans ce cas acheter environ 3 fois plus de couches.
En comptant, vraiment au plus juste, il vous faut au moins 12 couches (6 propres pour la journée pendant que les 6 autres lavent/sèchent pour le lendemain) et si vous voulais être plus tranquille, voire oublier de faire une lessive de temps en temps, il vaut mieux partir sur 18 (6 propres, 6 sales, 6 qui sèchent...) ou 24, le tout en 1 ou 3 tailles aux choix.
Les couches lavables vous coûteront donc de 200 à 1800 euros.
Je pense qu'on peut oublier le prix de l'essence pour aller acheter vos couches jetables (de toute façon vous faites vos courses, non ?) et celui des lessives pour les couches lavables (de toute façon vous allez laver vos vêtements et ceux de vos enfants...).
Et, je vous laisse estimer ce que vous pourriez économiser en fonction de vos préférences personnelles.

- Les couches lavables sont plus écologiques : (et, non, ce n'est pas la préoccupation première de tous les parents)

En résumé, cela représente d'abord beaucoup de déchets en moins et, même en comptant le nombre de lessive que vous allez faire, la quantité d'eau nécessaire à la production et l'entretien des couches lavables reste inférieure à la quantité d'eau nécessaire à la production de toutes les couches jetables dont vous auriez besoin.
De plus, il faut généralement du pétrole pour faire du plastique (celui des couches jetables en tout cas). Utiliser des couches lavables permet donc de réduire un peu notre consommation de pétrole.

Si vous voulez plus de détails sur le sujet, des chiffres, des calculs, des références, des infos sur la toxicité des composés utilisés, vous pouvez lire la thèse d'Anne-Sophie Ourth (et oui : il y a des docteurs plus fous que moi !).



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire